Catégorie : Général

Le training autogène de Schultz

Le training autogène de Schultz

illustration d'état de détente par le training autogène de Schultz

apprend l’autonomie !

Anti stress par excellence, le training autogène de Schultz est une pratique très simple à pratiquer et à apprendre.

Nous devons au médecin psychiatre allemand Johannes Heinrich Schultz cette technique d’auto induction de relaxation et de « centration » dont les effets permettent une réduction importante des conséquences des stress, des angoisses et tensions de toutes sortes, sans aucune perte de conscience du présent.

Le training autogène de Schultz se compose de cinq étapes, nommées « expérience ».

1- Expérience de la pesanteur :

Mon bras (droit puis gauche) est lourd, tout à fait lourd – ma jambe (droite puis gauche) est lourde, tout à fait lourde. Tout mon corps est lourd, comme attiré vers le centre de la Terre. Tout mon corps est agréablement lourd.

2- Expérience de la chaleur :

Mon bras (droit puis gauche) est chaud, tout à fait chaud – ma jambe (droite puis gauche) est chaude, tout à fait chaude. Tout mon corps est chaud, comme réchauffé par les rayons du soleil. Tout mon corps est agréablement chaud.

3- Expérience de ma respiration :

J’ai conscience de mon diaphragme. Il y a quelque chose qui respire en moi. J’entends ma respiration. Mon ventre s’élève et s’abaisse, comme un bateau sur une mer calme. Je suis transporté par ma respiration. Tout mon corps respire. Je suis ma respiration.

4- Expérience de mon cœur :

Je sens mon cœur dans ma poitrine. Mon cœur bat calmement, tranquillement, puissamment. Mon cœur et mon corps battent au même rythme. Mon cœur bat dans mon corps et avec mon corps.

5- Expérience de mon plexus solaire :

Je porte mon attention sur cette zone de mon corps située juste sous le sternum. Une douce lumière chaude réchauffe mon plexus solaire. Cette douce chaleur rayonne tout autour de mon plexus solaire. Mon ventre devient chaud à l’intérieur. Il y a comme un soleil dans mon ventre.

6- Expérience de mon cerveau relaxé :

Mon front est agréablement frais. Je sens une agréable sensation de fraicheur sur mon front.

7- Reprise :

Ici se place le processus de reprise d’activité de veille passive, puis active en pleine possession de toutes nos capacités.

Vous pouvez vivre la pratique du training autogène de Schultz en écoutant le podcast ci-dessous.  Installez vous confortablement de préférence assis, desserrez vos vêtements à la taille et au cou, mettez vous à l’aise …

Vous voulez en savoir plus sur le training autogène de Schultz , le stress et les émotions? Cliquez sur ce lien bleu

D’autres exercices de relaxation

Les effets nocifs du stress ? Connais pas !

Comment gérer le Stress ?

Le stress n’est pas une cause, c’est un effet !

Plus exactement les effets sur notre organisme de notre mécanisme d’adaptation à un événement de la vie, quel qu’il soit.

Hans Selye, médecin canadien d’origine hongrois, invente le terme en 1956 et le définit comme la réponse de l’organisme à tout changement. C’est donc une réaction d’adaptation.

Tout événement est source de stress. Ceci est naturel, normal et sain. Si nous n’étions pas capable d’effectuer cette adaptation, nous ne survivrions pas longtemps. Le stress nous sollicite aussi bien sur le plan physique que psychique.

Un stress est simplement une réaction d’alarme et de défense face à une agression. Un plus ou moins brusque changement du milieu ambiant représente une menace pour notre intégrité physique ou psychique. L’objectif du stress est de protéger notre organisme contre toute menace et préserver ou maintenir un état d’homéostasie (principe d’équilibre et d’autorégulation du vivant).

Les événements ou agents stressants sont aussi bien positifs que négatifs et ces notions deviennent très relatives. Ils n’ont pas tous la même intensité. Des études américaines ont conduit à les évaluer. Sur une échelle de 0 à 100 on peut noter 100 la mort d’un proche, 75 les ruptures, divorces, séparations, mais aussi 50 pour une réconciliation, un mariage, une naissance, etc …

Tous les stress s’additionnent. Toujours normal et ce n’est pas un problème, à condition que nous sachions  dé-stocker ! C’est la fonction de toute pratique de relaxation.

Comment gérer le stress la relaxation et ses effets.

Amener le potentiel d’action des muscles proches de zéro, met automatiquement en repos les territoires cérébraux correspondants. Ce qui a pour conséquence de provoquer de nombreuses modifications physiologiques très intéressantes :

– Harmonisation respiratoire (fréquence, rythme, amplitude).

– Normalisation du débit cardiaque, le même discours sophro peut provoquer soit une baisse de la tension artérielle chez un sujet hypertendu, ou le contraire chez un hypotendu.

– Diminution du taux d’acide lactique dans le sang (responsable des crampes chez les sportifs), donc meilleure élimination des déchets cellulaires.

– Déconnection générale du système nerveux volontaire, stimulation du parasympathique et émission d’ondes alpha ce qui correspond à un état de détente mentale.

La relaxation est un outil disponible à chacun pour se faire du bien. Elle permet l’intériorisation contrôlée du conscient, l’éclairage intérieur.

Le conscient cesse de s’identifier à ses supports (corps et mental), il devient libre d’explorer d’autres dimensions de la conscience, d’expérimenter d’autres espaces de l’Etre que nous sommes.

Le procédé de relaxation utilisé par la sophrologie s’appelle la Sophronisation. Il s’agit d’une forme de relaxation dont l’objectif est de déclencher l’émission d’ondes « Alpha ».

Les ondes Alpha sont émises par le cerveau quand le corps se trouve en état de profonde détente. Elles ont la particularité d’induire une mise à distance des phénomènes d’angoisse, une relativisation des agents stressants et une réorganisation de notre carte du monde et de notre place dans ce monde. Les tensions sont remplacées par de la détente et l’effet cumulatif des stress s’inverse.

De nombreuses techniques de relaxation existe. Je vous en propose une très efficace dans l’artcle suivant :

Le Training Autogène de Schultz

La Sophrologie, qu’est-ce que c’est ? ça sert à quoi ?

L’accumulation des difficultés quotidiennes est génératrice de stress qui se manifeste en symptômes sur le corps et le mental.

  • Les petites douleurs, et d’autres plus importantes
  • Les difficultés passagères de comportement, ainsi que 
  • Les incapacités à agir ou à réagir, 

Sont issues d’un état d’angoisse ou de stress qui ne peut se dire, qui affole la personne et la pousse ou la maintient dans des conduites douloureuses aussi bien mentales que corporelles.

Agir sur le corps en mettant en sommeil, en repos, toutes les tensions somatiques,

  • par la relaxation et la visualisation,

permet d’y remédier en trouvant des solutions spécifiques à chacun d’entre nous.

Cet article  est extrait de mon  livre « Sophrologie pour gens pressés », publié aux éditions « Quintessence » à Aubagne 13400, et disponible dans toute bonne librairie.
 

La sophrologie utilise des relaxations au cours desquelles la pensée positive, l’autosuggestion et la visualisation transforment rapidement les habitudes inopportunes dont vous voulez vous dégager,

en attitudes favorables que vous souhaitez adopter

L’objectif est de devenir soi-même l’artisan de son propre bien être et de sa croissance.

Elle s’appuie sur une méthode et des techniques pour développer la conscience de soi.

Elle développe nos capacités

  • à gérer le stress
  • à contrôler les émotions
  • à dompter la nervosité et les peurs paralysantes

Elle amplifie et dynamise notre action pour

  • préparer un examen ou un entretien
  • augmenter la mémoire, la concentration, l’imagination et notre puissance créatrice

Son efficacité est reconnue dans la lutte contre les effets nocifs du stress, les dépendances, les phobies, les états dépressifs et les insomnies.

Elle apprend la détente volontaire et développe l’intuition tout autant que la créativité.

Elle permet de restaurer la confiance en soi, l’énergie vitale et l’optimisation des capacités (sports, concours, examens et autres défis de la vie).

La sophrologie est l’outil idéalement adapté à ce projet.

Elle est un art de vivre basé sur des pratiques corporelles et un ancrage dans le réel

dont l’objectif est de vivre au plus près de ses aspirations 

les plus optimistes.

Elle donne les moyens de changer à celui qui le désire.

Sa philosophie résolument humaniste, insiste sur l’apprentissage de l’Autonomie et invite à l’Authenticité.

L’objectif final de la sophrologie n’est pas la détente, mais un état qui allie la détente profonde à une très grande qualité de présence à soi et au monde dans lequel nous avons un accès immédiat à l’optimum de toutes nos facultés

L’objectif final de la sophrologie n’est pas la détente, mais un état qui allie la détente profonde à une très grande qualité de présence à soi et au monde dans lequel nous avons un accès immédiat à l’optimum de toutes nos facultés.