Comment construire un enracinement puissant ?

L’ambiance est à la peur !

Les médias nous vendent de la panique parce que nous sommes clients de la panique. Nous sommes « câblés » pour accorder davantage d’attention à la progression d’un danger, plutôt qu’aux éléments rassurants d’une situation.

Ça remonte à l’époque des cavernes et des fauves qui rôdent autour.

Tigre en thaïlande

Alors comment échapper au scénario ?

Réponse : en étant réellement totalement présent à ce que je vis.

Et comment je fais pour l’être ?

Simplissime !!!

Je dois m’appuyer sur un ancrage puissant et sans faille …

Alors comment construire un enracinement puissant ?

Suivez le guide :

Mettez-vous debout, confortablement installé sur vos deux pieds alignés sur la largeur de vos épaules. Les bras le long du corps.

Homme debout

Fermez les yeux et observez votre respiration. Elle va s’installer dans un rythme lent et profond, c’est une respiration ventrale.

Vous êtes dans une position appelée « orthostatique », position de l’homme debout, en équilibre entre le ciel et la terre.

Portez votre attention sur votre écran mental et faites y venir l’image de vos racines (imaginez, pensez à).

Tout d’abord celles qui partent de la plante de vos pieds et qui s’enfoncent profondément dans le sol. Elles sont à l’image de celles d’un arbre. Pensez aux arbres que vous connaissez et à leur racines. Puis imaginez qu’elles se ramifient, deviennent de plus en plus petites et profondes. Elles ont accès aux nourritures terrestres, à l’eau et aux nutriments.

Racines
SANYO DIGITAL CAMERA

Maintenant pensez à ces autres racines, celles qui s’élèvent vers le ciel. Encore ici à la manière dont les arbres projettent leurs antennes que sont leurs branchages.

Imaginez-vous comme ces arbres que vous connaissez.

Vivez cela et imaginez, ressentez l’énergie qui monte du sol en utilisant vos racines. C’est l’énergie de notre Terre Mère. De même, vos racines depuis le sommet de votre crâne, captent l’énergie du cosmos, de l’Univers.

Branchage

Pensez, ressentez que ces deux énergies entre lentement dans votre corps, se mélangent subtilement et vous remplissent d’une énergie vivante, vibrante, calme et puissante.

Cette puissance, est celle de votre propre enracinement.

fleur

Avant de reprendre le cours de votre journée, il vous reste à pérenniser votre ancrage. Rien de plus simple grâce à la faculté du mental qui se nomme Volonté. Le vouloir est une capacité que nous avons. Je vous conseille d’y associer un petit geste réflexe, afin que ce seul geste vous remette immédiatement dans cette disposition d’esprit dans laquelle vous êtes en ce moment. Par exemple vous pouvez serré (doucement) votre ou vos poings en vous disant à vous même : à chaque fois que je fais ce geste, je retrouve instantanément l’état de grande puissance d’ancrage dans lequel je suis en ce moment.

Et voilà, c’est fait ! Il vous reste à reprendre le cours de votre journée. Inspirez profondément, sentez votre corps retrouver toutes ses capacités, ouvrez lentement vos yeux, prenez tout votre temps et laissez venir un sourire sur votre visage en même temps que vous ouvrez les yeux. Un sourire à la vie …

Vous pouvez enregistrer cette pratique pour vous-même si c’est plus facile pour vous de suivre votre propre voix.

Cet article fait partie d’un événement inter-blogueurs initié par Yvon Cavelier du blog CopyWriting Pratique

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs « Racines » organisé par le blog Copywriting Pratique. Si vous avez lu cet article et qu’il vous a plu, alors merci de cliquer sur ce lien : J’ai aimé ce que j’ai lu !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.